Plaisirs gourmands

Plaisir coupable

Amoureuse du chocolat, j’avoue tout

Croyez-le ou non, j’ai fait une rencontre des plus savoureuses la fin de semaine dernière. Un heureux hasard m’a poussée à découvrir — un brin coupable, il faut bien le dire — un atelier artisanal de chocolat que mes papilles n’oublieront pas de sitôt. Au croisement de la rue Marquette et de l’avenue du Mont-Royal, osez pousser la porte de Noir Chocolat pour comprendre qu’à cet endroit, le chocolat n’est pas une sucrerie comme les autres: c’est un art, l’art du bonbon chocolaté!

Je vous partage mon enthousiasme pour cette chocolaterie au charme fou et délicat. D’abord un parfum envoûtant nous monte aux narines, puis on en prend plein les yeux. On se laisse tenter à goûter quelques morceaux, nos papilles frétillent et, au toucher, on ressent la délicatesse de la matière travaillée avec amour: nos cinq sens entrent en éveil.

Fruit d’une passion chocolatée

Une bonne odeur, une bonne humeur nous plongent à nouveau en enfance. Tout cela est l’œuvre de deux artisans-entrepreneurs: Véronique Ethier, diplômée en pâtisserie de l’École hôtelière de la Capitale, et son conjoint, associé et meilleur ami Maxime, ainsi que de leur talentueuse équipe composée de quatre personnes : Karelle, Marie-Michèle, Maude et Julie. À travers ses créations, Véronique nous partage sa passion du chocolat avec authenticité et talent.

Déclinée sous toutes ses formes, la matière première, finement sélectionnée auprès de Cacao Barry et Valrhona, prend la forme de bouchées, de truffes, de guimauves, de gâteaux, tous d’apparence plus savoureuse les uns que les autres. Eh oui! Je dis « d’apparence », car vous comprendrez que je n’ai pas encore tout testé… même si ce n’est pas l’enthousiasme qui me manque!

Au moment de choisir, je vous avoue que cela prend un peu de temps. Prévoyez un bon 5 minutes, car du choix, il y en a. Repartir avec la boutique n’étant pas une option raisonnable ni pour mon estomac, ni pour mon compte en banque, j’ai opté pour une crème glacée agrémentée de savoureux copeaux de chocolat. Inutile de vous dire que, du début à la fin, vous dégustez les yeux fermés cette petite merveille.

Simplicité et amour

La magie opère dès qu’on pousse la porte de ce coquet atelier chocolaté. Avec son équipe, Véronique nous partage plus que ses créations: elle magnifie la matière avec simplicité et amour. Ici se mêlent un savoir-faire et une authenticité sans prétention, juste du plaisir en définitive. De quoi vous donner le goût de récidiver dès que possible!

Craquez pour le coup de cœur de Véronique

En ce moment, la pâtissière craque pour sa nouvelle tablette au citron. Son petit goût acidulé se marie très bien au chocolat noir 64%. Sa coque mince craque sous la dent pour dévoiler une fine couche de ganache citronnée. Parfaite pour l’été!

Une aventure familiale

Il y en a pour vos papilles, mais aussi pour vos yeux. Comble du charme, la maman de Véronique réalise de magnifiques cartes autour du chocolat. Un graphisme épuré, amusant, décalé, qui vaut le détour. Depuis que Véronique est toute petite, elle dessine avec sa maman. C’est donc naturellement que celle-ci a mis son talent au service de la chocolaterie en créant d’abord le logo, puis les jolies cartes.

Pour agrémenter vos becs sucrés, quoi de mieux qu’un petit mot d’amour sur une jolie carte faite maison? Disons qu’ici le talent est multi-générationnel, et le goût pour la création aussi. Pour les amateurs d’illustrations, vous pouvez admirer le travail de la mère de Véronique ici.

Et, pour les plus gourmands d’entre vous, n’hésitez pas à suivre Noir Chocolat sur leur site web.

On adore et on y retourne dès que possible!

Enregistrer

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Laisser un commentaire