Art de vivre

Le temps des fêtes, un parfait moment de partage

Et si on donnait un peu de son temps pendant les fêtes?

Donner, c’est d’abord faire la preuve que l’on n’est pas indifférent au monde qui nous entoure, que celui-ci nous concerne et qu’on y est partie prenante. Ainsi, la vie des autres, c’est aussi un peu la nôtre.

Simple à dire, encore faut-il mettre cela en action pour lui donner un sens! Rassurez-vous, je suis un peu comme vous: remplie de bonnes intentions et, en même temps, avec beaucoup de choses encore à apprendre sur le bénévolat.

Un petit rien, c’est déjà beaucoup

Toute action, même la plus simple, nous rapproche un peu plus de l’autre. Donner, ça peut être donner un sourire, un regard, un croissant, une discussion ou parfois plus, un peu de son temps. C’est aussi une manière de se sentir utile, et ça, en plus de contribuer à un monde meilleur, c’est bon pour le moral!

Par où commencer? Peut-être par choisir une cause qui nous touche davantage. Il existe un bon nombre d’organismes en quête de bénévoles à Montréal pendant les fêtes.

Le Centre d’action bénévole de Montréal offre plus d’une centaine d’activités bénévoles durant le temps des fêtes, allez y jeter un petit coup d’œil :

Noël , avant tout la fête des enfants

Dans l’imaginaire collectif, Noël nous renvoie aussi à notre enfance. Décorer le sapin, ouvrir chaque jour avec un peu plus d’impatience le calendrier de l’avent, avoir les yeux éblouis par les décorations qui scintillent, découvrir avec joie que le Père Noël nous a déposé de beaux paquets au pied du sapin… Alors, si chaque enfant pouvait avoir lui aussi son beau petit paquet, qu’il soit hospitalisé ou défavorisé, des lumières supplémentaires viendraient à scintiller.

Plusieurs superbes initiatives de collectes d’argent, comme Centraide, ou de collectes d’objets et de jouets pour les enfants, comme Opération Père Noël, existent.  La mission d’Opération Père Noël : « permettre à des enfants défavorisés, ou qui n’ont plus de famille, de vivre des moments magiques le matin du 25 décembre, parce que le Père Noël leur aura apporté un cadeau qu’ils lui avaient demandé. »

Concrètement, il s’agit de devenir le Père Noël d’un enfant pour lui remettre son cadeau ou bien de lire des lettres d’enfants en vue de préparer les colis. Les cadeaux sont ensuite distribués dans des organismes participants.

Un réveillon entouré de générosité

Si le cœur vous en dit, vous pouvez exprimer vos talents de chanteur, de joueur de guitare ou autre pour animer les réveillons des associations d’entraide. Autre possibilité, pour les plus introvertis d’entre nous: servir les repas durant la période des fêtes.

C’est aussi une belle manière de tisser des liens et de s’ouvrir aux autres. Au menu des fêtes, rien de moins que des émotions, des parcours de vie, parfois écorchés, et aussi de belles leçons de vie. Une bonne dose de relativité sur nos petits bobos du quotidien, et un retour à l’essentiel.

Le bénévolat nous permet de mieux cerner notre société dans ce qu’elle a de plus beau et aussi de plus tragique. La rue, on la traverse tous les jours, et un jour, pour de multiples raisons, on s’y installe.

Alors, pour donner un peu de joie à ceux qui en ont moins, il existe de superbes initiatives. À vous de choisir celles qui vous correspond le mieux… et Joyeux Noël, les amis!

On se retrouve en 2018 avec de belles résolutions!

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Laisser un commentaire