Art de vivre

Le temps des belles résolutions

Je constate que la tradition de la résolution du nouvel an est tenace. Vous prenez des résolutions? J’ai des suggestions. Basé sur rien de scientifique , je m’inspire des résolutions les plus populaires.

On dormira plus tard…

Catégorie Santé physique, les résolutions les plus populaires sont: faire plus de sport (perdre du poids), arrêter de fumer, boire moins d’alcool et dormir plus.

On oublie souvent de s’occuper de soi. Pour améliorer sa santé physique, je propose de se faire une tournée des grands parcs montréalais. Vous avez un chien, des enfants? Amenez-les dans votre tournée. Vous allez toujours du même côté du mont Royal? Essayez-en un autre. Les plus sportifs apprécieront les escaliers partant de la rue Peel. Sueurs garanties à l’arrivée au belvédère!

Connaissez vous le Parc nature de la Pointe aux prairies? Outre les traditionnelles glissades et ski de fond, essayez le traîneau à chiens gratuitement! De nombreuses activités sont offertes dans les différents parcs de la ville hiver comme été.

Résolution n.1: Profitez davantage de la nature en ville! On bougera plus, on dormira mieux!

Résolution n. 2: Boire mieux! Je ne garantie pas d’impact sur “boire moins”, mais c’est dans la même lignée! Montréal a plein de micro brasseries, de dépanneurs ou autres spécialistes des bières plus ou moins locales. Faites-vous des dégustations entre amis. Compétitionnez pour établir la meilleure boisson autour du feu ou la meilleure bière post-déménagement. Sortez de vos repères habituels pour explorer des microbrasserie hors de votre quartier.

On peux-tu juste en profiter?

Catégorie Santé mentale, être heureux (s’aimer) et arrêter de procrastiner sont les résolutions les plus fréquentes.

« Être heureux » c’est un peu flou comme résolution… Je suis pas coach de vie, mais je sais qu’à Montréal tout est à portée de main pour profiter un peu plus de ce qu’on aime. C’est ce que j’aime de ma ville, de l’artiste au sportif, du communautaire au foodie, il y en a pour tout le monde. Vous ne savez pas pour où commencer? Essayez quelque chose de nouveau! Les Maisons de la culture offre un programme varié et gratuit à consulter sur www.accesculture.com.

Autrement, les parcs nature et les loisirs des arrondissements proposent une variété d’activités de toutes sortes à prix plus que raisonnable.

Résolution n. 3: Profitons de ce qui nous est offert.

Résolution n. 4: Procrastinons! Sans culpabilité surtout. Une procrastination de qualité assure une productivité plus efficace après. Mon genre de procrastination préféré c’est de faire une activité que je veux faire depuis longtemps mais que je n’arrive pas à insérer dans mon horaire. Je l’avoue, j’avais plein de préparatifs à faire pour Noël, dont un article de blogue à écrire, mais je suis allée à la Maison Georges-Étienne-Cartier qui présente un Noël victorien. Allez-y l’an prochain, quand vous aurez de la popote à cuisiner et des cadeaux à emballer! Vous pensez y rester une petite heure… restez-y trois heures! Vous n’aurez jamais été aussi efficace pour emballer des cadeaux (jusqu’à minuit).

On peut aussi procrastiner en prenant soin de sa santé physique et mentale: prendre une marche avec un ami, se joindre à un groupe de yoga en plein air. Après un moment de relaxation et d’activité physique, on est plus concentré. La procrastination permet d’aller à l’essentiel dans une tâche et de se satisfaire de cela.  Adoptons donc la procrastination assumée.

Vivre… tout court

Troisième catégorie, qui recoupe les autres: la qualité de vie. Les résolutions les plus fréquentes sont: passer du temps avec ses proches, se déconnecter et voyager.

Pour passer du temps avec nos proches, proposons leur de nous accompagner dans nos diverses activités. Faire de la sauce à spaghetti avec sa mère en commençant par les achats au marché. Inviter son ami au musée, il ne comprend rien à l’art. Proposer une activité sportive à quelqu’un qu’on ne voit pas assez souvent.

Résolution n. 5: Soyons ensemble dans nos résolutions. Il paraît qu’on fait tous les mêmes, aussi bien échouer ou réussir ensemble!

Je ne ferai pas semblant, je n’ai aucune envie de me déconnecter. Tant que Facebook et Instagram ne sont pas des lieux de procrastination, j’aime découvrir le monde au bout de mes doigts. Je l’avoue, j’adore les post du National Geographic, du Musée du Louvre (vendredi, c’est la mode au Louvre, vous irez voir ça sur leur Instagram). On peut être en Gaspésie et dans les rocheuses à travers ce petit écran.

Je n’ai pas toujours le temps de voyager, mais je m’évade un peu en étant connectée. Je rencontre l’autre, j’apprends. Quand je vois un post d’Alice Rawsthorn qui décline le design sous tous ses angles, je trouve cela formidable. Je ne prendrais jamais le temps de lire un de ses livres, mais en quelques minutes j’apprends et réfléchis autrement.

Résolution n. 6: être connecté à ce qu’on aime.

Si on peut voyager parfois très loin, on peut aussi voyager très proche. Sans même sortir de Montréal, on peut explorer. On reste souvent dans les même zones, suivant nos trajets les plus fréquents. Mon truc: choisir un restaurant et une activité dans un autre quartier et se promener ensuite un peu dans les rues. Noter ce qui est différent et ce qui est semblable. Avec un peu plus de préparation, vous pouvez prendre le temps de lire un peu sur l’histoire du développement urbain du quartier. Exactement comme le propose tout bon guide touristique. J’habite l’est de la ville, quand je vais dans l’ouest, je me sens dépaysée. Résolution n. 7: voyager tout près.

En prenez-vous des résolutions?

Je n’en prends jamais. Je me connais, je suis une pécheresse et une gourmande. « YOLO », comme jeunesse dirait! Mais ça fait quelques temps que je me dis que j’aimerais voir plus de spectacles de danse. Je vous en reparle prochainement.

Tant de belles expériences, si peu de temps 🙂 Profitez de votre année pour profiter!
Sans résolution, juste parce que vous le voulez, juste parce que ça fait du bien.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Laisser un commentaire